Notre voyage au Cambodge

Nous avons fait un voyage au Cambodge pendant deux semaines en juin 2016. Notre voyage est passé par, Siem Reap (les temples d'Angkor), Sihanoukville et Phnom Penh.

Vous trouverez ci-dessous le détail de notre séjour.

Des conseils pratiques sont disponibles en bas de page.

Des albums photos sont disponibles dans les onglets en haut de page.

Notre programme

Vol Paris Bangkok avec la compagnie Thaï Airways en Airbus A380

Le 13 juin 2016, Jour J-1 et Jour 1 - Siem Reap

Jour J-1, Départ de Roissy Charles de Gaulle avec la compagnie Thaï Airways pour un vol de 11h15 Paris Bangkok, 1h30 d'escale et un second vol Bangkok, Siem Reap.

Jour 1 : Nous arrivons à 9h00 à Siem Reap ou notre séjour débute. Dès notre arrivée, le contrôle à l'immigration se fait très rapidement, car nous avions demandé nos visas en ligne avant notre départ et nous n'étions qu'une vingtaine de personnes dans l'avion. L'aéroport de Siem Reap est petit.

Une fois nos bagages récupérés, nous prenons un taxi directement au guichet situé dans l'aéroport pour un prix fixe de 7 dollars USD. Après 15 minutes de route, nous arrivons à notre hôtel, le "Pavillon d'Indochine" petit établissement qui se trouve en dehors du centre de Siem Reap mais idéalement situé sur la route des sites d'Angkor.

Malheureusement, notre chambre n'est pas prête, nous commençons donc notre journée en attendant celle-ci autour de la piscine. A 11h00, notre chambre est enfin prête, nous prenons possession des lieux avant de déjeuner au restaurant de l'hôtel, avant de prendre deux heures de repos car la fatigue du voyage commence à se faire sentir.

Vers 16h00, nous prenons un tuk tuk pour nous rendre dans le centre de Siem Reap qui se trouve à environ cinq minutes de route, après deux heures de promenade pour découvrir ce lieu, nous rentrons à l'hôtel pour dîner et passer une bonne nuit avant de débuter les visites le lendemain matin.

Notre conducteur de tuk tuk nous propose ses services pour cette première journée de visite, ce que nous acceptons car il nous semble sympathique. Nous déterminons donc notre programme du lendemain avec lui. Le coût de la journée est de 15 dollars USD. Le rendez-vous est fixé à 8h00 le lendemain matin.

 

Le 14 juin 2016, Jour 2 - Siem Reap

Après une bonne nuit de repos nous retrouvons notre conducteur de tuk tuk à 8h00 comme prévu pour débuter nos visites des temples d'Angkor.

Nous débutons notre journée en passant par le lieu  s'achéte les passes d'accès aux sites (voir détails dans le chapitre infos pratiques) nous optons pour la passe valable 7 jours pour un coût de 60 dollars par personne.

Une fois doté de ce passe, nous reprenons la route pour quelques minutes avant d'atteindre "la porte sud du temple d'Angkor Thom", ou nous faisons un arrêt photos avant d'arriver dans Angkor Thom pour la première visite, le temple "Bayon" qui s'élève devant nous au milieu d'une place , nous avons eu l'occasion de voir des singes à proximité de ce site, seul temple ou il est possible d'en voir.

Après cette visite nous continuons à pieds vers le temple "Baphuon" qui est situé à proximité sur lequel il faut monter un escalier relativement raide pour atteindre le sommet de celui-ci et découvrir une très belle vue.

La chaleur se fait déjà très vite ressentir alors qu'il n'est que 9h30 du matin, nous poursuivons à pieds pour découvrir le troisième temple "Phimeamakas" que nous verrons uniquement de l'extérieur car il n'est pas accessible. 

Nous finissons par la "terrasse des éléphants" et la "terrasse du roi lépreux" qui clôturent ces premières heures de visites avant de prendre un rafraichissement bien mérité avant de continuer notre route en tuk tuk pour rejoindre le site suivant qui se trouve à quelques minutes de route.

Le temple "Ta Kéo" qui est différent des sites visités à Angkor Thom.

L'heure du déjeuner arrive et notre conducteur nous propose de nous arrêter. Nous prenons celui-ci dans un restaurant cambodgien, avant de continuer nos visites.

Nous commençons l'après-midi par la visite du temple de "Ta Prohn" qui est souvent présenté sur les différentes cartes postales car c'est le seul à être pris dans d'énormes racines d'arbres. Cette visite est incontournable.

Après une belle visite, nous continuons vers le temple de "Banteay Kdei" qui termine notre première journée de visites bien remplie.

De retour à notre hôtel bers 15h30, nous profitons de la piscine pendant 2 heures avant de nous rendre dans le centre de Siem Reap pour dîner.

La journée en tuk tuk nous a coûtée 15 dollars. Le rendez-vous est pris avec notre conducteur à 8h00 pour la troisième journée.

 

Le 15 juin 2016, Jour 3 - Siem Reap

Comme le jour précédent nous avons rendez-vous avec notre conducteur de tuk tuk à 8h00.

Nous commençons cette journée par la visite d'Angkor Vat, certainement le plus emblématique. Dès notre arrivée vers 8h15, il y a déjà pal mal de monde alors que nous sommes hors saison, ce qui ne nous empêche pas de profiter de cette visite qui prend d'avantage de temps que les sites visités la journée précédente.

Nous montons jusqu'en haut de ce temple, la vue est magnifique et nous avons enfin un peu d'air frais car la chaleur est accablante. Après avoir visité l'intérieur, nous sortons sur l'arrière du temple en passant l'enceinte, cet emplacement offre une très belle vue sur l'édifice, nous finirons en faisant le tour par l'extérieur afin d'avoir une autre vision.

Angkor Vat est à faire au levée  et au coucher du soleil, nous y reviendrons les jours suivants.

Nous continuons nos visites par les temples suivants :

Preah Khan, Neak Pean, Ta Som, Baray et Mebon oriental et Pre Rup

Nous terminons nos visites par un arrêt à "Sras Srang", mais le lac est totalement asséché.

Cette journée ce termine vers 16h00, nous rentrons à l'hôtel avant de nous rendre à Siem Reap pour le dîner.

Comme le jour précédent le tuk tuk nous a coûté 15 dollars.

 

Le 16 juin 2016, Jour 4 - Siem Reap

Sur les conseils de notre conducteur de tuk tuk, nous allons nous éloigner un peu de Siem Reap pour découvrir le temple de "Banteay Srei". Avant de vor ce site, nous poursuivons notre route jusqu'au "parc national de Phnom Kulem" qui se trouve à 47 kilomètres.

Pour découvrir ce parc il faut faire une marche d'environ une heure sur un sentier au milieu d'une forêt luxuriante, ou semble t'il, il est possible de voir des animaux sauvages, en ce qui nous concerne nous n'en verrons pas.

Arrivée au bout du sentier, nous découvrons les vestiges d'un temple et un petit ruisseau qui normalement est une cascade, malheuseument en raison de la sécheresse le décor n'est pas au rendez-vous, mais la ballade était tout de même agréable.

A notre retour, nous reprenons la route vers "Banteay Srei" qui n'est plus qu'à 30 kilomètres de Siem Reap pour visiter le temple du même nom, c'est un petit temple que nous découvrons en une trentaine de minutes avant de déjeuner sur place.

Après cette pose nous rentrons à l'hôtel en passant dans plusieurs villages. De retour vers 15h00 à l'hôtel, notre conducteur nous propose d'aller voir un spectacle de danses traditionnelles dans la soirée. Il s'agit d'un dîner sous forme de buffet suivi d'un spectacle d'environ une heure qui se tient dans l'établissement Koulen aux abords du centre ville de Siem Reap. Le prix est de 15 dollars par personne (bon rapport qualité prix)

La journée en tuk tuk nous a coûté 25 dollars en raison de l'éloignement des sites visités, environ 100 kilomètres aller-retour.

 

Le 17 juin 2016, Jour 5 - Siem Reap

Aujourd'hui nous allons visiter le village sur pilotis de Kompong Phluk, en passant par les temples de Roluos Group.

Nous retrouvons notre tuk tuk à 8h00 comme les autres jours pour prendre la direction de Roluos Group situé à une quinzaine de kilomètres de Siem Reap pour visiter les temples de cet endroit, "Preah Ko" et "Bakong" que nous visitons en une heure, nous ne visiterons pas le troisième Prasat Prei Monti avant de repartir pour "Kompong Phluk".

Après la traversée d'un village, notre tuk tuk nous arrête à un guichet pour acheter les billets pour les embarcations soit 15 dollars par personne et 1 dollars de droit d'entrée. Il semble que normalement, les bateaux se trouvent à cet endroit, mais nous reprenons notre véhicule pour une route d'environ 20 minutes avant d'arriver dans le village sur pilotis, comprenons vite que le manque d'eau est une évidence et notre conducteur nous informe que c'est la première fois qu'il va aussi loin.

Nous sommes pris en charge par un jeune d'environ 12 ans qui nous fait embarquer à bord d'une longue barque à moteur. Nous commençons à descendre un petit cours d'eau quasiment asséché, entre 10 et 40 centimètres d'eau, ce qui oblige notre équipage à descendre régulièrement de l'embarcation pour la dégager du sable. après pas mal d'efforts nous atteignons enfin le lac Tonle Sap ou nous arrivons sur un restaurant flottant ou nous prendrons notre déjeuner avant de rejoindre le village avec les mêmes péripéties qu'à l'aller. Nous finirons même notre chemin à pieds pour arriver au village ou nous attend notre tuk tuk.

Les maisons sur pilotis sont impressionnantes, nichées à environ 8 mètres du sol, cet endroit est formidable et nous avons eu la chance de le voir sans aucun autre touriste.

Il est 14h00 et nous reprenons la route en direction de Siem Reap en marquant un arrêt pour visiter le temple de "Loley"

De retour à l'hôtel vers 15h30, nous finirons notre journée comme les précédentes.

Le tuk tuk nous coûte 15 dollars.

 

Le 18 juin 2016, Jour 6 - Siem Reap

Nous avions décidé la veille d'aller voir le levée de soleil sur le temple d'Angkor Vat, pour ce faire le rendez-vous avec notre tuk tuk est fixé à 5h00 du matin devant l'hôtel, après 5 minutes de route nous arrivons à Angkor vat de nuit juste avant que le soleil se lève. Il y a déjà de nombreux touristes pour assister à ce spectacle.

Après avoir pris nos photos, nous effectuons une nouvelle visite sommaire de ce site avant de retourner à notre hôtel vers 8h30 pour prendre notre petit déjeuner. Nous avons rendez-vous à midi avec notre tuk tuk qui nous a conseillé de nous rendre au parc "Cambodian National Village" pour y passer l'après-midi. Il s'agit d'un parc ou se déroule des spectacles cambodgiens de 14h00 à 20h00, nous y avons passé une demi-journée agréable avant d'aller dîner dans le centre de Siem Reap.

 

Le 19 juin 2016, Jour 7 - Siem Reap - Sihanoukville

Ce matin nous quittons Siem Reap pour prendre l'avion à 12h00 en direction de Sihanoukville, notre conducteur de tuk tuk, Kim Lay véhicule N°16 vient nous saluer avant notre départ de l'hôtel que nous quittons avec regrets.

Nous arrivons une heure plus tard à "Sihanoukville" ville de bord de mer cambodgienne, notre hôtel le "Mary Beach Hôtel et Resort" situé à Otrès, que nous rejoignons en taxi depuis l'aéroport pour un tarif forfaitaire de 20 dollars pour une quinzaine de kilomètres.

Otrès se trouve à une dizaine de kilomètres au sud du centre de Sihanoukville.

A notre arrivée, nous constatons que notre hôtel se trouve face à une très belle plage, mais également très isolé.

Dans l'après-midi, nous décidons de nous rendre dans le centre de Sihanoukville qui se décompose en plusieurs quartiers, Victory Beach, Hawaï Beach, Indépendance Beach, Sokha Beach, Seredipity, Ochheuteal Beach et le centre-ville ou se trouve un marché.

La réception de l'hôtel nous conseille d'aller à "Ochheuteal Beach", cet endroit qui s'étend sur quelques rues est jonché de commerces, restaurants et bar, nous cherchons donc un établissement pour prendre notre dîner. il semble que cet endroit soit très fréquenté par des Backpakers.

Nous dînerons au restaurant "The Big Easy" établissement agréable avec une bonne ambiance que nous fréquenterons tous les soirs de notre séjour.

Le trajet en tuk tuk coûte en moyenne 7 dollars l'aller pour se rendre d'Otrès à Ochheuteal Beach pour réaliser une dizaine de kilomètres, tarif à notre avis excessif pour une course de 10 minutes, sans compter qu'il faut payer le même prix pour rentrer et en plus en négociant le prix.

Du 20 au 22 juin 2016, Jour 8 à 10 - Sihanoukville

Malheuseument , il n'y a que 400 kilomètres qui sépare Siem Reap de Sihanoukville mais le climat est totalement différent,  la période de la mousson commence, nous pouvons profiter de la plage les deux premiers matins mais la pluie arrive aux alentours de midi pour se calmer en milieu d'après-midi. Nous finissons donc nos journée par des vsisites dans Sihanoukville, le marché qui se trouve dans le centre, le Wat leu niché sur les hauteur de cette ville avant d'aller faire un tour à Indépendance Beach.

Le troisième jour, la pluie ne cessera pas de la journée, ce qui décide à quiter cette station balnéaire une journée plus tôt pour partir à Phnom Penh, ville ou il était prévu de passer simplement deux jours.

La station balnéaire de Sinahouville n'a pas retenu notre attention, probablement en raison de la météo que nous avons eu lors de notre passage à cet endroit. 

Le 23 juin 2016, Jour 11 Sihanoukville - Phnom Penh

Dès notre réveil, la pluie continue à tomber, nous décidons d'écourter notre séjour dans cette ville pour rejoindre Phnom Penh avec une journée d'avance.

Le temps de faire nos valises, nous commandons un taxi à la réception de l'hôtel pour rejoindre notre étape suivante. A 10h00 nous sommes prix en charge direction la capital pour un trajet de 230 kilomètres qui prendra 4h30 de route en ayant marqué trois arrêt dont un pour déjeuner.

Nous arrivons dans notre nouveau lieu de résidence, l'établissement "Okay Boutique Hôtel" situé dans le centre de Phnom Penh, le climat est plus agréable.

Après la prise en charge de notre chambre, nous partons rejoindre le quartier ou se tient le marché de nuit et de nombreux bars et restaurants pour une première approche de cette ville. Notre hôtel est très bien situé à proximité du palais royal, ce qui autorise ce premier déplacement à pieds.

Après un agréable dîner, nous regagnons notre hôtel les pieds humides car un orage assez violent vient d'éclater.

Le 24 juin 2016, Jour 12 Phnom Penh

Après notre première nuit à Phnom Penh, nous partons pour nos premières visites, le palais royal combiné avec la pagode d'argent qui se trouve à 5 minutes à pieds de l'hôtel pour continuer par le musée national qui est également très proche.

Les tarifs d'entrée sont:

Le palais royal et la pagode d'argent : 6 dollars

Le musée national : 5 dollars

Après une bonne matinée de visites, nous prenons un tuk tuk pour aller au marché Russe, endroit qui' n'a rien de Russe, il s'agit d'un marché local ou vous pourrez faire différents achats, vêtements, souvenir, alimentation... ne pas hésiter à négocier fortement les prix qui peuvent être multipliés par deux, nous déjeunerons sur place dans une échoppe au milieu du marché. Après avoir bien découvert ce quartier, nous rejoignons le quartier de l'embarcadère à proximité de notre hôtel pour aller dîner.

Les courses en tuk tuk intra-muros coûtent en moyenne entre 2 et 4 dollars en fonction de la distance parcourue.

 

Le 25 juin 2016, Jour 13 Phnom Penh

Aujourd'hui notre journée par la visite du "mémorial du génocide de Cheung EK" situé à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Phnom Penh. Il s'agit d'un camp ou ont été exterminé de nombreux cambodgiens lors de la guerre avec les Khmers rouges entre 1975 et 1979, un quart de la population a été exterminée durant cette période.

Ce camp était le plus grand du pays qui en a compté jusqu'à 300.

Un audio guide est fourni avec le billet d'entrée, les explications sont claires et font découvrir l'histoire de cette terrible période.

Nous reprenons la route pour Phnom Penh afin de nous rendre au "musée du génocide nommé Tuol Sleng ou S21". C'est une ancienne école qui a été convertie en prison durant cette période de prise de pouvoir des Khmers Rouges dirigés par Pol Pot.

La visite de ces deux sites est extrêmement poignante

Prix des visites :

Le mémorial du génocide de "Choeung EK" est de 3 dollars.

Le musée du génocide "Tuol Sleng, S21" est de 3 dollars.

Ces deux visites sont éprouvantes en raison de l'histoire et du temps qu'il faut pour les découvrir car les explications fournies par les audio guides sont très complètes.

Nous terminerons notre journée par un tour à pied dans le quartier de notre hôtel dont le marché de nuit.

Pour cette journée notre conducteur de tuk tuk nous a pris 25 dollars.

 

Le 26 juin 2016, Jour 14 -  Phnom Penh - Paris

Nous prenons la route le matin pour aller visiter Koh Dach appelée "ile de la soie" après quelques kilomètres en tuk tuk nous embarquons avec celui-ci sur un bac pour la traversée du Mékong afin de rejoindre l'ile de la soie.

Arrivée sur l'autre berge, nous roulons environ deux kilomètres pour atteindre un lieu de visite, ou nous découvrirons comment le fil de soie est obtenu depuis l'élevage des chenilles. Bien entendu il est possible d'y acheter des articles en soie naturelle.

Cette visite n'est vraiment pas à conseiller, 20 dollars de tuk tuk aller-retour et 1 dollar pour entrer sur le site. Il n'y a pas un grand intérêt à dépenser de l'argent pour cela.

Nous regagnons le centre de Phnom Penh en fin de matinée, ou nous décidons d'aller déjeuner à proximité de notre hôtel avant de faire un dernier tour à pieds.

A 15h00 nous sommes de retour à l'hôtel pour faire nos valises avant le départ pour Paris.

Nous prenons un taxi de l'hôtel à l'aéroport à 17h30, notre premier vol Phnom Penh - Bangkok est à 20h20 après une 1h10 de vol nous faisons escale pendant 2h30 avant de prendre notre avion Bangkok - Paris pour 11h15 de voyage. Nous atterrissons à 7h00 le jour suivant à Paris Charles de Gaulle.

 

 

 

 

 

 

L'hôtel le Pavillon d'indochine - Siem Reap

La rue de l'Hôtel

Situé en dehors du centre-ville de Siem Reap, mais très à proximité des sites d'Angkor, ce petit établissement de style colonial d'une vingtaine de chambres est très agréable. Nous y avons passé six nuits, le personnel est très sympathique, discret et de bons conseils. Le restaurant est de bonne qualité, tout comme les petits déjeuners servis à table.

Les chambres sont spacieuses, bien équipées et propres. Une petite piscine entourée d'une végétation luxuriante est très appréciable après des journées de visites fatigantes. Le tarif de cet établissement est tout à fait correct par rapport aux prestations fournies. 50 euros la nuit pour trois personnes.

Le centre de Siem Reap se trouve à environ 5 minutes en tuk tuk l'aller-retour coûte 4 dollars USD en prenant celui-ci à l'hôtel. Dans le cas ou vous avez pris un tuk tuk à la journée le prix n'est pas majoré.

Site internet de l'hôtel : www.pavillon-indochine.com

L'hôtel propose des forfaits à condition de reserver directement sur leur site.

Plan des temples d'Angkor

Le Mary Beach Hôtel (Sihanoukville)

Notre arrivée à Sihanoukville sous la pluie.

Le "Mary Beach Hôtel" situé à Otrès Sihanoukville.

Etablissement situé sur la plage d'Otrès, cet hôtel est confortable et bien équipé, chambre spacieuse, terrasse, belle salle de bain et lit king-size. le restaurant se trouve sur la plage privée. Par contre il faut apprécier la plage car il n'y a aucune activité autour de celui-ci en dehors de quelques autres petits établissements hôteliers.

La contrainte est l'éloignement du centre de Sihanoukville, qui se trouve à une dizaine de kilomètres, le coût d'un tuk tuk aller-retour est de 15 dollars environ.

En ce qui concerne notre séjour, nous sommes arrivés dans cette région au début de la mousson, ce qui a rendu le séjour un peu monotone dans cet hôtel.

Site internet : http://www.mary-beach-hotel.com/

Okay Boutique Hôtel - Phnom Penh

Okay Boutique Hôtel - Phnom Penh

Okay Boutique Hôtel - Phnom Penh

Nous avons choisi cet établissement à Phnom Penh en raison de situation géographique et des commentaires vus sur les différents sites internet. Nous avons réalisé notre réservation sur Booking. (chambre de 3 personnes)

A notre arrivé, l'établissement de style Kmer nous fait bon effet, jolie hall et accueil sympathique. la chambre nous semble bien au premier abord, mais nous nous apercevons très vite que celle-ci est très sombre, la seule ouverture vers l'extérieur est la petite porte fenêtre qui donne accès au balcon tout petit et qui offre  sur des toits avec le moteur de climatisation qui rejète l'air chaud sur cet espace. Je pense que nous n'avons pas eu la meilleure chambre, il semble que le fait d'avoir reservé sur un site comme Booking ne soit pas très apprécié.

La chambre est également très mal insonorisée et la salle de bain n'est pas adaptée, une baignoire en pierre avec douche et une deuxième douche située au milieu de cette pièce et par conséquent inutilisable sans inonder la totalité de la salle de bain. Le lavabo n'a qu'un robinet d'eau froide, le service de nettoyage oubli le remplacement des serviettes alors qu'elles étaient posées au sol et nous sommes obligés de nous servir en papier toilette sur le chariot de service.

Le petit déjeuner qui est pris au dernier étage n'a pas répondu à nos attentes et en plus il faut entrer pieds nus dans la salle, certainement en raison du parquet qui recouvre le sol.

Il y a quand même quelques points positifs, chambre propre, literie confortable, belle piscine sur la terrasse, et l'établissement est très bien situé pour visiter Phom Penh.

Globalement cet établissement reste convenable pour un passage de deux nuits dans cette ville par rapport à son prix.

Site internet : http://okayboutiquehotel.com/home.aspx

Histoire des temples d'Angkor

Angkor Vat au levé du soleil

L'histoire :

Angkor Thom est la grande cité capitale de Jayavarman VII (1181-1218), 9 km2, comprenant les ruines du Palais Royal, les Tours Suor Prasat et un certain nombre de temples, Preah Palilay, Preah Pithu, mais surtout le Temple-Montagne Baphuon et l'envoûtant temple Bayon. A la vue de l'ensemble de ces monuments, il est facile d'imaginer la splendeur de cette grande capitale et la population considérable qui devait vivre dans l'enceinte de cette cité.

Le Palais Royal : a presque disparu aujourd'hui. Cependant, ce qu'il en reste se trouve au sein de Phimeanakas, et sur la Terrasse des Eléphants et la Terrasse du Roi Lépreux.

Bayon : est le temple principal du carré que forme Angkor Thom, il comprend 49 tours sculptées de visages géants au sourire troublant. D'inspiration javanaise, Ils seraient les dieux protecteurs de la loi de Bouddha. Mais les influences sont aussi d'inspiration hindoue vouant un culte à  Shiva et à  Vishnou. Ce temple d'Etat avait probablement pour but de rassembler toutes les énergies du royaume et toutes les religions.

Baphuon : Antérieur à Angkor Thom (XIe siècle) alors même qu’il est situé au sein de la cité royale d’Angkor Thom, il s’agit du plus grand temple-montagne d’Angkor et il se distingue pour l’originalité de ses Bas-reliefs qui représentent généralement des scènes de la vie quotidienne ou mythologiques, touchantes dans leur naïveté et dans le souci du détail. Les sculptures des murs extérieurs du nord-est sont les plus belles.
Baphuon est actuellement en travaux et ne rouvrira ses portes au public que fin 2009. L’EFEO (Ecole Française d’Extrème Orient) dirige les travaux de restauration d’un gigantesque Bouddha Couché qui s’étire sur tout un côté du temple, soit sur 40 mètres.

Phimeanakas : Ce Temple qui date du Xe siècle (donc antérieur à la cité Angkor Thom) est une pyramide en latérite et en grès ou le Roi avait pour habitude de se recueillir. La vue à partir du sommet, est très jolie

La terrasse des éléphants : longue de 300 mètres, a tout le long une grande variété de sculptures telles que des représentations de processions d'éléphants qui ont des fleurs de lotus autour de leur trompe, ainsi que des  Ganudas et des lions. Les sculptures les plus impressionnantes sont au nord de la terrasse, ce sont les éléphants de taille quasiment réelle, ainsi que deux chevaux à cinq têtes.

La terrasse du roi lépreux : Cette terrasse a deux murs magnifiquement sculptés. Sur le mur extérieur, les bas-reliefs représentent des serpents, des Ganudas possédant de multiples bras, ainsi que quelques femmes. Sur le mur intérieur, nous retouvons des Eléphants. La curiosité de cette terrasse est sa statue surélevée, appelée le Roi Lépreux. Sa position est assise, et son corps est nu. L'origine de cette statue est sujet de débat. Certains spécialistes penchent pour des origines javanaises. Seule une copie repose ici car l'original est au Musée National de  Phnom Penh.

Ta Keo : est le temple d'État de Jayavaman J, construit sur le site d'Angkor au  Cambodge au début du  XIe siecle. Les travaux continuèrent pendant le règne de  Jayaviravarman mais furent interrompus par l'accession au trône de son rival Suryaman 1er en 1010. Ils ne reprirent jamais, d'où l'aspect "brut" de ce temple, qui est construit en  grès et latérite, et donc propice à la sculpture des superbes bas-reliefs khmers.Ta Keo est un  temple-montagne classique avec cinq tours élevées sur la plate-forme pyramidale à cinq niveaux très escarpés (21 m de haut pour une base de 120 m sur 105 m ; la terrasse est un carré de 50 m de côté) C'est l'un des premiers temples comportant une galerie pourtournante, au deuxième niveau.

Ta Prohn : Ce site ou la nature et l'homme ont œuvré ensemble pour nous donner un spectacle époustouflant a également été construit par Jayavarman VII  en mémoire de sa mère. Tout est monument dans ce temple, les sculptures, les statues, les banians (grands figuiers aux racines adventives aériennes) centenaires aussi, et la fusion de l'ensemble désordonné, donne une image probablement assez fidèle à ce qu'ont découvert les premiers aventuriers sur le site d'Angkor au XIXe siècle.  Ta Prohm était le centre et le siège administratif d'une cité grande d'environ 60 ha. Les maisons de près de 100 000 habitants, n'ont pas subsisté car probablement construites en bois.

Banteay Kdei : Ce temple bouddhiste offre des similitudes avec les temples  Bayonet  Ta Phrom (dont il est d'ailleurs géographiquement voisin). Datant du XIIe siècle, il a aussi de grandes tours sculptées en forme de visages et la nature semble aussi vouloir s'imposer comme un élément essentiel du tableau. De nombreuses sculptures encore en très bon état représentent essentiellement des  Apsaras "célestes" aux gestes toujours différents.

Angkor Vat : est le plus grand des temples du complexe monumental d'Angkor au Cambodge. Il fut construit par  Suryavarman II au début du  XIIe siècle en tant que « temple d'État » et capitale. Temple le mieux préservé d'Angkor, l'une des plus grandes villes médiévales du monde, il est le seul à être resté un important centre religieux depuis sa fondation, initialement  hindou et dédié à Vishnou, puis, bouddhiste.

Le temple est l'archétype du style classique de l'architecture Khmère. Il est devenu le  symbole du Cambodge et figure sur son drapeau national. Il est le principal lieu touristique du pays. Angkor Vat combine deux bases de l'architecture Khmère pour les temples: le côté temple montagne et le côté temple à galeries. Il est conçu pour représenter le mont Meru, la maison des dieux dans la mythologie hindoue.

À l'intérieur d'une  douve et d'un mur externe de 3,6 km de longueur se trouvent trois galeries rectangulaires, chacune construite l'une à l'intérieur de l'autre. Au centre du temple se dressent des tours en quinconce. Contrairement à la plupart des temples d'Angkor, Angkor Vat est orienté vers l'ouest, probablement parce qu'il est orienté vers Vishnou.

Le temple est admiré pour la grandeur et l'harmonie de son architecture et les nombreux bas-reliefs qui ornent ses murs. Sa beauté et sa taille sont telles que beaucoup le considèrent comme la huitième merveille du monde. Il donne également des indices sur l'important  système hydraulique d'Angkor. Il est classé au  patrimoine mondial de l'Unesco.

Preah Khan : ce temple  à plat , beaucoup moins impressionnant que les temples-montagnes, est entouré d'une première enceinte d'environ 800 m sur 700 pour 5 m de haut, elle-même bordée de douves de plus de 20 m de large. Le complexe couvre tout de même 56 hectares car il est formé d'une multitude de constructions réalisées à plat, dont l'enchevêtrement est assez complexe, du fait des diverses fondations religieuses qui y ont été édifiées. Le mur en latérite de la 4e enceinte la plus extérieure est décoré de 62 immenses garudas de grès, gardiens du temple. Les chaussées dallées qui franchissent les douves sont, comme à Angkor Thom, ornées de  balustrades composées de géants fabuleux.

Neak Pean : est un petit temple bouddhiste. Il fut construit et modifié par Jayavarman VII à la fin du XIIe Siècle.

Ta Som : est un temple bouddhiste, cet ensemble de dimension modeste a été érigé par Jayavarman VII vers la fin du XIIe siècle. Construit dans le style du Bayon, il comprend deux enceintes entourant le temple lui-même.

Mebon oriental : dédié au dieu hindou Shiva et bâti en honneur de la famille royale. Sa situation reflète la préoccupation des architectes khmers pour l'orientation des sanctuaires en lien avec les directions cardinales.

Le Baray oriental : est  un plan d’eau artificiel ou réservoir aujourd’hui à sec.

Pre Rup : est le temple d’état de Rajandravarman III construit vers 961 au sud du Baray oriental.

Sras Srang : Il s'agit d'un plan d'eau avec les vestiges d'un temple au milieu de celui-ci.

Parc national de Phnom Kulen :Situé à environ 50km au nord de Siem Reap, le parc national de Phnom Kulen est l'une des destinations préférées des Cambodgiens, en partie grâce à la montagne Kulen. La montagne Kulen est un complexe culturel et historique qui a marqué l'origine de l'empire Khmer au 9ème siècle,

Banteay Srei : construit au Xe siècle dans du grès rose et de lalatérite, et probablement consacré en967, sous le règne de Javayarman V et dédié à Tribhuvanamaheśvara.

Preah Ko : premier temple khmer construit dans la région d'Angkor, sur le site de la capitale d'Indravarman I, Il a été consacré en 880. Ce temple shivaïte, comme en attestent les représentations du taureau Nandin, le destrier de Siva, a un plan rectangulaire avec six tours construites en briques, autrefois couvertes d'enduit décoré. Seuls les linteaux, en pierre par nécessité architecturale, comportent des bas-reliefs encore visibles. Les quelques sculptures rapportées sont postérieures. Les tours sont dédiées aux précédents rois khmers, dont le sanctuaire central à Jayavarman II le fondateur du royaume, et à leurs reines, tous et toutes divinisés.

 

Bakong : Construit juste après lePreah Ko, il est le prototype de nombreux temples-montagne hindouistes khmers, c'est une pyramide à cinq degrés sur une base carrée de 65 m de côté, décorée de garuda, nâga et vaksa, dont les escaliers sont gardés par des lions. Ses décorations sont en très mauvais état pour la plupart. Sur cette terrasse était érigée une tour centrale qui a été remplacée au XIIe siècle par une tour dans le style d'Angkor Vat.

Kompong Phluk : Village sur pilotis aux abords du lac Tonle Sap ainsi que quelques maisons flottante.

Lolei : est un temple hindouiste sur le site de Roluos

 

 Phnom Penh

Le palais royal : est un complexe de bâtiments qui sert de résidence au roi du Cambodge. Ils l'occupent depuis sa construction en 1860, avec une période d'absence, lorsque le pays est entré en crise pendant et après la période des Khmers rouges. Le palais a été construit après que le Roi Norodon 1er. Il a été construit par étapes sur les restes d'une vieille citadelle appelée Banteay Kev. Il est orienté vers l'Est et situé sur la rive occidentale du Tonlé Sap et du Mékong.

La pagode d'Argent : est située sur le même site que le palais royal. Communément appelé Wat Preah Keo. Ses bâtiments principaux abritent de nombreux trésors nationaux comme des statues de Bouddha en or et en pierres précieuses : la plus remarquable date du XIXe siècle elle est en cristal de Baccarat, ce « Bouddha d'Émeraude » du Cambodge est quasiment grandeur nature, le Bouddha Maitreya en or de 90 kgs est incrusté de 9584 diamants. Le sol de la pagode est composé de plus de 5 000 carreaux d'argent.

Le camps d'execution de Choeung Ek : Le lieu fut découvert au début de1979, après la chute du régime de Pol Pot, par un paysan du village de Choeung Ek retournant chez lui et découvrant un arbre avec des cheveux et de la matière cérébrale incrustés dans l'écorce. Plus loin, il trouva un trou rempli de corps humains

Les fouilles ont depuis permis d'exhumer 8 985 ossements provenant des quelque 17 000 victimes estimées1.

C'est aujourd'hui un lieu de recueillement, mais aussi de visite pour les touristes. De nombreux ossements ont été sortis des fosses et rassemblés dans un Stupa situé au  centre du site, mais le sol laisse entrevoir encore de nombreux restes humains (vêtements, os...).

Tuol Sleng - S21 : est la plus connue des quelques 190 prisons que la police politique de la dictature Khmère rouge avait disséminées à travers le Cambodge. Située à Phnom Penh et dirigée par Kang Kek Ieu, elle dépend directement des plus hauts dirigeants du régime.

C’était un centre d’interrogatoire ou tous les détenus sont obligatoirement coupables ou des confessions même imaginaires devaient être obtenues avant d’être envoyés au camp d’exécution  de Choeung EK. Moins de 200 survivants ont pu être identifiés parmi les quelques 14000 personnes qui ont été détenues dans cette prison.

Également connue par ses archives, largement retrouvés en 1979, Tuol Sleng est depuis janvier 1980 un musée du génocide khmer.

 

 

   

CONSEILS PRATIQUES

Angkor Pass

Conseils pratiques :

Le Cambodge est un pays relativement sûr.

Le visa :

Dans le cadre d'un voyage touristique, un visa est obligatoire pour entrer dans le pays, il est valable 30 jours à partir de la date d'entrée dans le pays et 90 jours à partir de la date d'émission, il est à entrée unique.

Il peut être délivré à l'arrivée dans certains aéroports du pays comme Phnom Penh ou Siem Reap.

Il est payable en espèces uniquement et en dollars USD et il faut être muni de photo d'identité.

Il peut être demandé directement auprès de l'ambassade du Cambodge en France.

Un evisa peut également être demandé en ligne, ce que nous avons choisi, un peu plus cher mais vous obtenez par mail votre visa en 48 heures en ligne.

Lien de l'ambassade du Cambodge : http://ambcambodgeparis.info/?q=visa-entree-cambodge

La monnaie :

La monnaie locale est le Riel, cependant tout est payable en dollars USD.

1 dollars USD est égal à 4000 Riels, toutes les transactions sont annoncés en dollars, il arrive régulièrement que les commerçants vous rendent une partie de la monnaie en Riels surtout lorsque le montant n'est pas un chiffre rond, un paiement de 1,50 dollars oblige à donner 2 dollars et le commerçant vous rend 200 Riels. Cependant le Riel est utilisable partout il suffit de demander la conversion. Les distributeurs automatiques de billets donnent des dollars et souvent des coupures de 100 dollars, pensez donc à conserver des petites coupures pour payer les petits achats. 

Les transports :

Vous pourrez utiliser des taxis, des tuk tuk, des motos drop, des autocars.

Les taxis, pratiques pour se rendre des aéroports à vos hôtels, des guichets se trouvent dans les aéroports avec des taxis à prix forfaitaires, ou d'une ville étape à une autre quelques exemples :

Aéroport de Siem Reap à l'hôtel, 7 dollars.

Aéroport de Sihanoukville à l'hôtel, 20 dollars

Sihanoukville à Phnom Penh, 5 heures de route 60 dollars.

Le tuk tuk, pratique pour les visites ou les déplacements en ville et qui roule assez prudemment par rapport au tuk tuk Thaïlandais, quelques exemples de prix :

Siem Reap course de 10 à 15 minutes 2 à 3 dollars, le journée de visite 15 dollars prix qui peut être majoré en fonction du kilométrage, bien fixer le prix avant la course sans hésiter à négocier.

Sihanoukville, les prix sont beaucoup plus élevés, une course entre Otrès et le centre de Sinahoukville 11 kilomètres prenant 10 minutes pour 7 dollars en moyenne.

Phnom Penh, les courses intra-muros sont abordables 2 à 3 dollars, pour une prise en charge à la journée le pris peut vite atteindre 25 dollars, pour des trajets beaucoup plus court qu'à Siem Reap.

Les motos drop : très abordable, mais nous étions trois ce qui n'est pas envisageable en moto.

Les autocars : plusieurs sociétés d'autocars ont des liaisons entre les différentes grandes villes du pays, nous n'avons pas utilisé ce moyen de transport qui est très abordable mais avec des temps de route assez long.

Les vols intérieurs : assez cher un aller Siem Reap, Sihanoukville coûte entre 80 et 100 dollars par contre vous ne perdez pas votre journée.

Globalement, il est très facile de se déplacer dans ce pays.

Les Passes pour les temples d'Angkor

Il existe trois types de passes, à la journée pour 20 dollars, pour 3 jours - 40 dollars et pour 7 jours - 60 dollars, la photo est prise sur place et le pass est édité immédiatement, il est indispensable pour accéder aux différents sites et il est vérifié partout (photo et validité)

(Angkor Pass de 3 jours et de 7 jours) permet de visiter les temples sur une période étalée de 3 jours non consécutifs sur une semaine (Angkor Pass de 7 jours)  sur une période étalée de 7 jours non consécutifs sur un mois.

Ou se procurer l'Angkor Pass?

Les Passes pour Angkor (Angkor Pass) sont émis au point de vente principal situé sur la route principale (route Charles de Gaulle, route qui relie Siem Reap et Angkor Wat) et au point de contrôle (check point) du site de Banthey Srei. Tous les tuk tuk connaissent.

Les insectes

Pensez à vous munir d'un produit anti-moustiques, vous pourrez en trouver facilement sur place en cas d'oubli, et éventuellement une bombe insecticide pour vos chambres que vous pourrez acheter sur place.

Le réseau WIFI

Il est très facile d'avoir un réseau WIFI gratuit dans la plupart des hôtels, bars, restaurants...

Electricité

Vous trouverez des prises qui acceptent les deux formats, US et Française, nous n'avons pas eu besoin d'adaptateur.